more from
7ième Ciel
We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

Abri de fortune (pour fin du monde)

by Koriass

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $12.99 CAD  or more

     

1.
Désolé mon phone est hors-service Pour manger faut que j’sorte un disque J’donne des news juste à ma mère J’suis un père mais j’t’encore un fils Elle m’a vu naitre sans argent Dans des paramètres qui ralentissent Moi je l’ai vu struggle Devant mes amis qui ont des parents riches J’écris des pages en crisse L’équivalent d’une coupe à blanc Le gout de la révolte sous-jacent Des brainstorms comme des ouragans Trouver le courage de montrer mon visage J’le fais couramment J’prends soin de ma santé mentale Mais guess what j’suis plus fou qu’avant J’ai mis un curse sur le rap queb Les yeux sur le prize Mon cœur dans une vente de garage Si tu veux je te le rachète Je cours après des fantômes comme Pac-Man Birth of a mad man Love Suprême J’ai cherché l’amour toute ma vie Balayé la poussière et les blues sous le tapis Les gens me rendent fou comme la poudre dans le baggy Je pars avec la prémisse que tout le monde m’haït Tout le monde t’haït Le talk devient savage Le silence est d’or dans ce rap shit J’crie à tort que j’suis le badest Même selon mes standards j’suis average J’ai l’esprit dans brume Toujours au nord j’pas parti dans l’sud J’me sers de mes records comme abri de fortune Parce que j’ai failli trouver la mort dans cette vie nocturne J’attends le printemps à chaque bordée de neige J’pisse dans ton vin blanc pis j’te gâche ta fête C’t’encore à plein temps que j’me casse la tête En train de fixer mon écran sur le bord de la mer Les yeux fermés en priant Dieu Devant un mirage qui reste silencieux Le diable se pète un fou rire et plie en deux Pendant que j’essaie de dormir dans mon lit en feu Loin des regards du haut de la cabane dans mon arbre Je m’amuse à compter les corps en rechargeant mon arme Dehors le ciel est rouge-mort comme le printemps érable L’eau de la mer est dans l’encre sur ma page Et mes mots sont amers comme le sel de mes larmes Loin des regards du haut de la cabane dans mon arbre Je m’amuse à compter les corps en rechargeant mon arme Dehors le ciel est rouge-mort comme le printemps érable J’ai fermé les réseaux sans même vous dire ciao Hop dans le vaisseau pis j’pars dans l’espace J’ai mis un curse sur le rap queb Les yeux sur le prize Mon cœur dans une vente de garage Si tu veux je te le rachète Je cours après des fantômes comme Pac-Man Birth of a mad man Avant j’étais homeless Je suis rendu bien dans ces lieux Rap is my house, j’y reviens quand je veux On vit des histoires, on en invente un peu Ma feuille sent le gaz et mes mains sentent le feu J’ai l’oseille en poche Tassez-vous de d’là, faut que j’vois mon chum Jeune professionnel we stay on top Loin de l’époque des promoteurs qui nous payent en drogue Tu sais c’quoi le deal, j’ai le flyest team J’ai qu’à rester real pis j’vais faire des streams J’ai réalisé tous mes wildest dreams J’aurais pu le jurer sur la tête de Steve Fermer les réseaux c’est sans téléphone Parler à mi-mots, inventer des codes J’traine un long couteau plein de sang dans ma poche Parce que j’ai pris l’éléphant pour lui trancher la gorge J’ai enfin saisi l’enjeu En voyant les reptiliens qui rient entrent eux Le diable se pète un fou rire et plie en deux Pendant que j’essaie de survivre dans une église en feu Loin des regards du haut de la cabane dans mon arbre Je m’amuse à compter les corps en rechargeant mon arme Dehors le ciel est rouge-mort comme le printemps érable J’ai fermé les réseaux sans même vous dire ciao Hop dans le vaisseau pis j’pars dans l’espace
2.
Astronef 02:41
J’build un astronef pour m’envoyer en l’air Trouver une autre planète mais avant que je m’en aille J’vais fuck le game up raw dawg pas de préliminaire I’ve seen it all, j’ai l’impression que je vis depuis des millénaires Jésus-Christ est real, je l’ai vu chiller on the corner À la piscine publique je l’ai vu breathing underwater J’ai pris mes idées, je les ai mises en ordre de grandeur First thing on the list : aller pisser s’un influenceur Des cats qui ont mal vieilli dans le rap queb Half dead, cache la calvitie sous la casquette Mad men t’as beau catch feelings parce qu’on stack bread Mais after death y’a pas de cash liquide dans le casket Moi pis la famille comme les doigts d’une main Le game est rigged, le règne est fictif so j’suis roi de rien Demande-toi pas pourquoi j’suis froid de même J’m’en vais outta space, je vais quand même waver si j’te vois de loin Encapsulé chez nous c’est tout sauf naturel Mais moonwalk dans Limoilou ça j’trouve ça rationnel As usual j’essaie de me retrouver où les passions mènent Les masques s’enlèvent, on voit les pimp qui jouent les garçons de messe J’me suis pas trouvé dans mon pack de Beck’s Saoulé par ces rapper queb, troublé par ce rap de merde Fuck the school que je criais tous les jours de ma jeunesse J’pas manuel mais ma vie je l’ai tout fait comme un architecte Des jours je vois pu les couleurs comme une daltonienne Le ciel est black et je vois que d’la douleur dans les arcs-en-ciel J’fais déraper les roues du Subaru loin des agents de paix La haine infecte les poulets comme la salmonelle J’essaierai pu de réinventer la roue et l’alphabet Le master plan c’est d’attacher mes boots et marcher drette J’vais me pousser quand j’aurai écoulé tous mes back up plans Pour l’instant j’vais me coucher près de la femme que j’aime, that’s a plan
3.
Encore levé du mauvais bord du lit Hangover c’pas une comédie Comment régler un problème quand tu le glorifies Un trou dans la tête et dans les économies Faut que j’prenne de l’air, faut que j’sorte d’ici J’fais du surplace comme un colibri Y’a une fille dans ma chambre, je sais pas c’est qui Elle me dit qu’on est ensemble depuis 6 mois et demi Damn, perdu la mémoire comme un sans-génie J’regarde dans le miroir pis j’ai enlaidi Lifestyle dégueulasse pis c’est sans répit Ça laisse des traces Comme un vaisseau dans un champ d’épis Encore perdu les pédales, chu feni final Je suis le réal de mon propre film qui finit mal La tête sur le bord d’exploser Pis c’est encore la même question qu’on va me poser T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu pris une marche dans rivière St-Charles T’es tu vu la face dude t’es méconnaissable Tu cries quand tu me parles pis t’as l’air instable J’connais des meilleures places pour laver ton linge sale T’as tu pris une marche dans rivière St-Charles T’es tu vu la face dude t’es méconnaissable Tu cries quand tu me parles pis t’as l’air instable J’connais des meilleures places pour laver ton linge sale Ghosté la famille, la copine et le patron Gose sur les papilles, le gin dans l’flacon Les deux yeux dans la graisse de bines Pis j’pense que j’ai trouvé Dieu dans mes pants de pyj C’est toujours la même histoire À tous les soirs quand on part fort C’est mon cadavre qu’on ramasse dans les corps morts Amy Winehouse allait pas aux AA M’envoyer en rehab j’suis comme nah, ahhh J’ai beau faire un fou de moi dude j’m’en sacre J’ai besoin qu’on me remarque quand chu dans place J’parle en Caps comme Marie-Chantal Plus c’est trash, plus j’embarque dans tes plans de marde Shots sur la table payés sur la carte Pas de tarif pour les dommages de mon sabotage La tête sur le bord d’exploser Pis devine c’est quoi la question qu’on va me poser T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu dormi sur la corde à linge T’as tu pris une marche dans rivière St-Charles T’es tu vu la face dude t’es méconnaissable Tu cries quand tu me parles pis t’as l’air instable J’connais des meilleures places pour laver ton linge sale T’as tu pris une marche dans rivière St-Charles T’es tu vu la face dude t’es méconnaissable Tu cries quand tu me parles pis t’as l’air instable J’connais des meilleures places pour laver ton linge sale
4.
J’ai dépensé toute ma paie parce que j’suis trop séquelle Des flashbacks d’la veille dans mon eau de vaisselle J’ai compté les moutons plus que 800 fois La nuit c’est trop long dans mon lit sans toi Speeding à 70 dans une zone de 30 Même si ma tank est vide comme mon compte de banque Parti en retard quelques années su’l tard Toujours aussi pressé d’aller nulle part I've been waiting for you Dehors au frette Prêt à pawner mes shoes Pour payer nos dettes Travailler toute la semaine Overtime si il faut Le chalet dans le nord Se payera pas tout seul I'm fallin’ comme Alicia keys Get drunk on my knees devant la bol Pour oublier on est qui Ma vision doublée par l'alcool un peu cheap Y'a pu juste nous deux d'pognés dans la tempête Sous l'même parapluie Dans ma tête s't’un pas pire carrousel You spin my head right round right round I feel alive même si j'suis already dead Pogné dans l’neuf à cinq En train d'rêver au 5 à 7 Toujours un peu cocktail You can fool me once fool me twice J'vais juste get su'l party like it's 99 I'm fading away Ben oui boude-moi donc everytime Quand je t’appelle pour savoir si tu m'aimes tonight Matusalem J’ai noyé ma peine Pas besoin d’lunettes J’vois déjà ma vie dans les fonds de bouteilles Un autre homme à la mer La folie passagère Tu peux m’enterrer vivant mais Laisse-moi l’temps d’caler mon verre Je t'ai laissé dehors, dans le frette, dans le noir J'cours pour la victoire mais c'est déjà mort Chu dans un marathon, la jambe pétée dans l'plâtre Ma mémoire d'hier soir je l'ai perdue dans l'cloud J'ai assez d'alcool pour tuer deux mecs dans l'corps Un mauvais exemple chu le best dans l'genre J'check pas mes angles morts pendant que j'texte en char Les oreilles qui cillent à cause de mes ex encore Pour mon heure de gloire j'me suis réveillé en retard J'mets du sucre dans l'gaz pis du lait dans mon chlore Faut dealer avec la neige quand on reste dans l'nord Mais ma tête est din nuages pis j'les pellette encore J'vis chaque jour comme si y'a pas de lendemain de brosse J'ai crashé mon 4 portes ben avant Jay Scott Chez mon psy pis mon garagiste ça get sauvage Les deux m'ont confirmé que j'étais une perte totale Matusalem J’ai noyé ma peine Pas besoin d’lunettes J’vois déjà ma vie dans les fonds de bouteilles Un autre homme à la mer La folie passagère Tu peux m’enterrez vivant mais Laisse-moi l’temps d’caler mon verre What more can I say Hier je l'ai déjà oublié On est en train d'fade away Comme Marc Labrèche dans Matusalem
5.
Korey Hart is back, j’mets la pression J’passe de la parole au masterpiece Les autres rappers sont peut-être bons Mais ça m’étonnerait qu’y fassent leur beat Smile dans la face 4 saisons J’suis rendu blindé au mal de vivre Depuis que j’ai les racines dans le béton Rester moi-même c’est ma stratégie Pas le temps pour les blagues et les farces Des années dans le rap, j’ai acquis des grades Ma main est ouverte pour vous sacrer des claques Mouafek est là pour m’évader des taxes Gang shit quand on fait nos choses Double shift sans mettre de pause Sous les blacklights on a dead les shows Vos carrières sont en ménopause La fin du monde qui s’en vient Y’a rien que je remets au lendemain J’arrête de me plaindre le ventre plein J’tiens le Québec dans mes mains So lève ton ass get better It ain’t gonna last forever Passe de la parole au chef-d’œuvre Arrête de parler juste fais-le Juste fais-le Arrête de parler juste fais-le Passe de la parole au chef-d’œuvre Arrête de parler juste fais-le Juste fais-le Arrête de parler juste fais-le Arrête de parler juste fais-le Arrête de parler juste fais-le T’écoutes le track pendu à mes lèvres Tu tombes en bas de ta chaise à tous les coups J’dois garder le focus on the reg J’peux pas être visionnaire si tout est flou J’ai mis la main dans un sac de bread mais j’ai pas mangé mes croûtes pour une couple de views C’est quoi la retraite pour un rapper queb Quand t’es millionnaire juste sur YouTube Tsé que j’suis pas né dans la ouate Le rap c’est pas fait pour un fils de riche T’as pas de vécu derrière la cravate Tu peux pas sortir des classiques de suite Gang shit la province est lit De St-Miche jusqu’à St-Pie-10 Le hater shit devient invisible Y’a pas un petit crisse qui m’intimide La fin du monde qui s’en vient Y’a rien que je remets au lendemain J’arrête de me plaindre le ventre plein J’tiens le Québec dans mes mains So lève ton ass get better It ain’t gonna last forever Passe de la parole au chef-d’œuvre Arrête de parler juste fais-le Juste fais-le Arrête de parler juste fais-le Passe de la parole au chef-d’œuvre Arrête de parler juste fais-le Juste fais-le Arrête de parler juste fais-le Arrête de parler juste fais-le Arrête de parler juste fais-le Juste fais-le Arrête de parler juste fais-le Passe de la parole au chef-d’œuvre Arrête de parler juste fais-le Juste fais-le Arrête de parler juste fais-le Arrête de parler juste fais-le Arrête de parler juste fais-le
6.
Korey Hart can’t figure me out J’aime mieux raconter mon histoire que raconter des histoires J’ai fini d’éviter les regards et de feeler bizarre Tu pensais que j’étais mort dude, arrête de sniffer du gaz Ma job c’est d’élever des fillettes et sortir des records De kicker des idées sur des synths et des riffs de guitare Ma voisine est mad, elle cogne parce que le beat est trop fort J’m’en fiche si y’est tard ma proprio peut me crisser dehors J’aime pas novembre, pas décembre, j’pas à l’aise dans le nord J’veux m’étendre au soleil comme la corde à linge qui est dehors Chu borderline sur les bords, j’fais revoler les dollars Mais j’ai pas payé le loyer, chu désolé pour le retard Fuck une job à 15 piasses de l’heure Ça fait 18 ans que j’sors des tracks amateurs, mon rap est majeur Si tu me donnes un rendez-vous c’est sûr que j’arrive à l’heure Avec un brand new swag du Village des Valeurs Everyone that glitters N’est pas fait en or Moi je porte mes couleurs Hoping someone feels the same Un peu comme les hanches Jamais elles ne mentent Jamais elles me manquent Whoa oh ohh Whoa oh ohh Come on now Même si le solde est à zéro j’peux le mettre s’a carte Avec un lock sur le vélo pour qu’y reste en place J’ai des joggings pis un polo fuck un veston plate Le rhino en logo me dit que c’est Ecko responsable Mon cardio est top notch parce que je cours les soldes Les vieilles marques de way back dans la cour d’école Y’a pas de Louis pas de Gucci sur les shoes que j’porte Le bon goût ça s’apprend pas dans les cours de mode Tellement j’ai des sacs pu de place sur le guidon Réutilisable j’suis un dad, pas un petit con Vivre pour le fashion et les marques c’est une prison Dans le middle class mais le swag vaut des millions J’ai l’impression que j’me fais piquer mon linge J’ai pas trouvé mon hoodie favori à matin J’suis en retard, mes joggings sont restés pris dans ma chaîne Et j’vois ma copine dans mon hoodie quand j’arrive à ma date Everyone that glitters N’est pas fait en or Moi je porte mes couleurs Hoping someone feels the same Un peu comme les hanches Jamais elles ne mentent Jamais elles me manquent Whoa oh ohh Whoa oh ohh Come on now Everyone that glitters N’est pas fait en or Moi je porte mes couleurs Hoping someone feels the same Un peu comme les hanches Jamais elles ne mentent Jamais elles me manquent Whoa oh ohh Whoa oh ohh Come on now
7.
Encore tenté par le péché Quand j’dois m’arrêter ça me fait chier J’entends ta voix dans ma tête Qui me répète que j’suis pas capable de m’en empêcher J’fais des cauchemars qui me font stresser Les anciens amants qui t’ont blessée J’pense à des conneries, mon cœur bat la sonnerie Du cadran qui m’empêche de rêver Ma mémoire est pas autosavée J’ai les souvenirs un peu mêlés T’essaies de me sauver en essayant d’oublier Les coups que j’t’ai fait encaisser Jamais jamais j’pourrai dormir Jamais jamais j’vais m’en sortir Mais toi tu m’as dit quelque chose d’encore pire Faut jamais dire jamais Jamais Jamais jamais Faut jamais dire jamais Jamais Jamais jamais Toutes mes croyances sont en panne sèche J’suis poisson ascendant rap queb Fuck l’astrologie pour contrôler ma vie J’attendrai pas l’alignement des planètes Quand j’rends un service c’pour qu’on me donne de quoi Toutes les critiques me mettent hors de moi Rien à voir on voit ben que j’essaie en vain De devenir une meilleure personne que toi Rester enfermé c’est tough T’es pas fait pour rester pognée dans un bloc Toutes les promesses te restent jammées dans la gorge Check pas des maisons si t’as le pied dans la porte Jamais jamais j’pourrai dormir Jamais jamais j’vais m’en sortir Mais toi tu m’as dit quelque chose de… Faut jamais dire jamais Jamais Jamais jamais Faut jamais dire jamais Jamais Jamais jamais Faut jamais dire jamais Jamais Jamais jamais Faut jamais dire jamais Jamais Jamais jamais Tu protèges ton cœur qui vaut cher J’suis l’homme de ta vie seulement quand t’es trop high Tes babines disent jamais de paroles en l’air Tes bottines vont jamais aller faire le contraire T’aimes mieux rester seule que de pogner les nerfs J’mets le pied dans ma yeule en essayant de te plaire J’te dis des bébelles qui font changer ton vibe Genre crisse que t’es belle mais tu ressembles à ton père Si t’étais partie pour de bon Ma vie va go on j’vais pas me pitcher d’un pont Tu penses que j’suis naïf mais crisse j’suis pas con Moi aussi je l’sais que l’éternité c’est long C’est pas d’être tout seul dans mon lit qui m’effraie C’est d’avoir ton nom dans la liste de mes ex Tu me répètes des clichés mais souvent les clichés sont vrais Faut jamais dire jamais Jamais Jamais jamais Faut jamais dire jamais Jamais Jamais jamais Faut jamais dire jamais Jamais Jamais jamais Faut jamais dire jamais Jamais Jamais jamais Faut jamais dire jamais
8.
[Koriass] Yo, yo Y'a rien de nouveau en ville, on est toujours les bests Tu m'arrives à la ch'ville quand on te fait la courte échelle Souldia c'est le goat, Sarahmée te casse le nez Sorry, mais les rappers poches, c'est pas notre tasse de thé (Non) Get it right, j'suis nice depuis les années '90 Michael Phelps a'ec les médailles si y'a des rap olympics Sueur sur le front, pousse la limite des kilojoules Les rappers tournent en rond comme les vinyles de Killa Jewel (Ouais) Check le quatuor, si tu veux mess avec Korey Hart, lève-toi d'bonne heure comme Gino Chouinard Tu vas r'cevoir des props si tu tiens la route Mais si ton rap a pas d'impact, j'en ai rien à foot Tous mes french-canadians sont tired On pète le cypher, extra baveux, le Québec est à feu On traite le booth comme un confessionnal pour rec' les aveux Devient des légendes avant d'faire nos adieux, uh Tu sais c'est quoi cette vie de rap, ça finit mal Si j'meurs comme 2Pac et Biggie pis qu'on me crible de balles Ou qu'on me crucifie, je vais ressusciter sur le track Ça va être écrit « I'll be right back » dans mon épitaphe (Okay) [Sarahmée] Chut, moment d'silence si t'as que'que chose à dire Si le bateau coule, j'pourrai t'prédire qui quitte le navire Comme à Kaboul, drop des bombes pour mieux les envahir Tu ferais mieux d'porter une cagoule si t'as l'intention de nous trahir On l'a dead, ça rend fou, même les jaloux doutent À chaque fois que t'en enlèves, on en remet une couche T'es juste la pâle copie d'une copie sans la cartouche Et si tu vois d'la fumée au loin, Souldia brûle du kush Elle Québec, Clin d'œil, sur le toit d'l'ADISQ Pas besoin d'boire d'la soupe, j'suis tombée d'dans comme Obélix J'attends pas d'reconnaissance, j'l'ai fait dix ans sans Félix Y'a pas de chances, soit t'es une légende, soit t'es un astérisque Ils boivent mes paroles depuis qu'j'ai fermé l'robinet Ça pue la robine dans ton whip, arrête le Chardonnay Poster girl, black girl, la meilleure rappeuse queb Tout un roller coaster, toujours undefeated, uh J'leur fais revivre leurs funérailles, amen Y viennent de catch qui qui fait les bayes, amen J'tiens leurs entrailles dans mes bras comme du linge sale La tâche est colossale, une fuckin' chance Dieu est une femme [Souldia] Dans le trafic comme un cortège de corbillards Ici y'a personne qui te protège du scorpion Rockstar, laisse-moi fracasser ma nouvelle guitare J'ai chié su'l prélart comme le clébard à Michelle Richard (Michelle Richard) Ils peuvent m'aimer comme ils peuvent me détester Mais tout comme eux, je vais crever dans un CHSLD (Brrp) 2021, la mort du disque compact J'me fie sur ma famille et j'me fie sur mon comptable Le compte est bon donc je t'ai gardé dans mes contacts Nécromancien dans les catacombes du Château Frontenac (Château Frontenac) Pauvre mytho, mets ton micro dans le glory hole (Ah) Tu rap bien, mais t'as volé le flow à Korey Hart (Korey Hart) Mon casier judiciaire, c'est mon portfolio Si je me fais tatouer le visage à Tokyo Make a rain, laisse-moi taper sur la pinata (Brrp) Trop de requins dans le game pour mes piranhas (Piranhas) Quelques lignes de rap et viral est le piratage (Ah) Je suis la honte, je suis la fierté de ma ville natale, uh C'est pas du fake, c'est du véritable Fais pas d'erreurs d'orthographe dans mon épitaphe (Brrp)
9.
Disparaître 03:15
J’attends l’avenir comme on attend la poste Je l’sais pas quand tout va rentrer dans l’ordre J’me sens fébrile en passant ma porte C’est comme marcher la nuit avec 100 mille en poche Faut que je me discipline quand mes envies l’emportent Avec les kids qui vieillissent, la quarantaine approche J’vois défiler des chiffres dans le temps qui s’envole Mais j’ai fini d’être triste et la santé din chiottes J’me déplace dans la masse le visage masqué Comme je marche sur la glace avec des caps d’acier Cherche pas de larme sur ma face cachée Y’a pu de place dans le cœur que j’ai cadenassé Les regrets que j’laisse dans mes textes usés J’les vois disparaitre dans un jet de fumée J’te dépasse par la drette dans mon SUV Pis j’ai ben trop de fierté pour m’excuser Imagine une journée à tout vivre À courir, à te saouler, à trouver l’amour À voir la femme que t’aimes accoucher À douter, à tousser, à souffrir, à mourir essoufflé La vie ça passe en un coup de vent L’amour ça casse en un mouvement L’allure de mon corps me donne l’heure juste Y’est déjà trop tard pour que je meure jeune Plus proche de la mort que d’la petite école Ma mère me call en train de virer folle Trouve le bien-être dans un mix de drogue Mais y’est dans ma tête quand l’esprit est sobre J’avale mes feelings et les Tylénols J’écoute ma petite voix comme une sirène qui résonne J’aime trop la vie pour que ma vie s’arrête C’est pas la magie qui me fera disparaitre J’attends l’avenir comme une bombe dans un colis Incompris du monde comme un ovni J’check les aiguilles de ma montre comme un hobby Le temps c’est du fric, les secondes c’est du money God me regarde quand je dors mais j’fais semblant J’ai signé mon arrêt de mort comme un chèque en blanc Les battements qui accélèrent, j’y vais lentement J’t’un mec fly comme si j’voyageais dans l’temps J’ai dépassé les bornes et les limites de vitesse J’tiens l’équilibre sur un fil sans un filet Si j’suivais mes feelings comme suivre un GPS J’me pitcherais d’un building pour finir en mille miettes J’veux me faire livrer le script par un facteur Mémoriser mes lignes en un quart d’heure Flipper la twist dans mon film Me fixer dans le miroir et vider mon chargeur Imagine une vie dans un autre corps À chaque minute pris dans un cauchemar Comme dans la matrice mais de l’autre bord Tu peux pas vanish sur un phone call J’veux garder la vue sur l’essentiel Mon voyage est long quand la mer est calme Écouter des humains ça m’emmerde La planète est ronde mais la Terre est plate L’automne l’hiver le printemps l’été Tu vaux pas cher si t’es endetté Mets des couches de peinture sur le sang séché Même la nature se fait canceller J’ravale ma rage comme une Aspirine J’éclaterais dans vos faces comme un feu d’artifice Finie la fête, la musique s’arrête J’me pitche par la fenêtre avant de disparaitre
10.
On a pas la même définition de c’est quoi la fucking glory Viens voir ma story, celle-là c’est signé Poss et Korey T’as juste 4 secondes pour te sauver mais y’a pas de porte de sortie 3, 2… Y’a jamais de special effects quand on vient pour drop un verse 7 à 77, même les ainés bodysurf Fuck le petit Québec on veut régner la planète Earth Fuck surfer la wave je m’en viens me baigner dans le feu Mais j’pas un God, rien à faire, j’t’encore un mammifère La folie flotte dans ma tête comme un cadavre sur la rivière Les vieux chums qui sont amers et rêvent encore de la vie de rêve Laisse le passé en arrière, on reviendra pas en ninety-five J’suis en 2045, mes gars sont on the rise Les portefeuilles obèses, les bras sont dans les airs J’peux pas jouer de la guitare, faire un accord en fa dièse Mais j’viens droper quelques bars pis tu te calices par les fenêtres Qui peut fuck avec Korey Hart, limite borderline Déjà off mon rocker quand j’étais up and coming on the grind Motherfucker run for cover tu sais pas c’que j’m’en vais faire Ta mère call un divorce, j’crisse une volée à ton père J’rappe c’que j’ai dans le gut, piton collé dans mon mind Fact checking is a must, fuck tes données mensongères Chaque record qu’on va drop va rester pogné dans votre tête J’vois les haters mais désolé, j’vois que le love qui est dans votre haine J’ai hustle jusqu’au top parce qu’y avait pas d’autre chose à faire J’ai bossé dans des shops en regardant flopper vos carrières J’ai droppé des albums avant d’encaisser des défaites Tous les stunts je les ai faits, à chaque record que j’ai fait Y’a jamais de special effects Yep! T'as juste à peser sur rec Chaque texte; 187 tous les stunts j'les ai faites Check ma fiche elle est parfaite, juste le vrai en direct Jamais de special effects La vérité j'la mets en décolleté, à nu On vient pour récolter la tune, ça sort de l'école de la rue J'ai des G’s qui attendent que j'leur donne le Q (cue) comme Schoolboy Même quand j'suis GQ j'reste un fucking rudeboy Quand j'dis qu'j'suis toujours au boulot c'est pas une sorte d'arbre Ancré dans mes racines, pas d'engrais, au-dessus d'votre marde Tu t'fais sortir par mes gars qui sont pas sortables Bars après bars, qui peut s'asseoir à notre table (Shit on 'em) Les coins où t'as peur de marcher, c'est mon décor J'viens d'où on joue avec les keys quand tout est monocorde Fast life comme à Monaco, la monnaie call Tu m'entends? Monte le son du mic et des mon. encore Muhammad Ali dans les cordes j'faisais le rope à dope J'ai brisé des records, I'm the motherfucking Goat J'ai la plume qui m'a fait voler plus haut que Delta J'fournissais les mushrooms comme Mario quand tu jouais à Zelda Mon 1er contrat c'était comme un contrat d'NFL C'est parti d'un rêve et d'un rhyme book sur la SSL Mon boy gardait le choppa en dessous d'ses aisselles J'lui ai dit don't shoot même si y sont tous sketch comme SNL Dès qu'j'ai commencé j'les ai laissés en phase terminale Mind fuck, ferme les yeux, ça va pas faire si mal Garde un open mind, opération cervicale Up up to the sky! Même l'horizon devient vertical J'me limite pas qu'à des paroles, chaque fois les gestes y viennent Quand j'suis sur mon shit 'sont pissed comme des vessies pleines J'reste un Sombre Hero, sieste mexicaine J'fais une croix sur mes démons, j'attends pas qu'le Messie vienne J'viens pour ma part du gâteau, cut the slice, fini le déj J'ai rappé pour sauver ma life parmi des mc’s qui niaisent J'change la météo du club, toute la night, pluie, neige J'ai vendu mes idées noires, aucun white privilège Cookin’ Ceux qui ont peur, sortez d’la cuisine Industrie bourrée d'requins et d'plongeurs qui s'éliminent J'reste chez moi, j'préfère faire des longueurs dans ma piscine Même quand c’est fishy, j'offre mon cœur et ma discipline Going in Plus personne qui l'fait du cœur, c'qui compte pour eux c'est la chair Leur âme est aux enchères, ça s'vend vraiment pas cher Y perdent leur dignité pour des likes et des shares But I believe in life after love si c'est pas "Cher" Chhyyeaah Dis-leur que j'suis back sur le trône, get the fuck off my chair Rimsky
11.
La nuit se couche sur tes courbes, le jour se lève sur tes fesses Un clou dans la tombe de tes doutes quand mes lèvres sont sur les tiennes La raison qui fait la sourde, ma petite voix qui reste muette Ma maison qui se fait recoudre par tes doigts de fée clochette T’es belle comme une fin de semaine, quand je t’ai rencontrée j’étais pas prêt Toi ton ménage était fait quand je t’ai fait tomber dans mon mess T’es pas forte sur les promesses d’un gars qui a un passé d’infidèle Y’en a qui lavent le linge sale ailleurs qu’au Lavoir St-Fidèle Mon gérant j’le rend depressed, j’manque pas d’argent mais chu vedge J’fais pas mes changements d’adresse, la banque m’appelle pour mes dettes Retard sur la carte de crédit, j’paye encore des intérêts Mais jamais j’oublie de payer pour les erreurs que j’ai faites Check dehors combien qu’y fait, je le sais pas quel linge m’a mettre Fuck off on reste din couvertes à 7 degrés les fenêtres ouvertes Le jour où je t’ai découverte j’ai oublié tout le reste Combien de fois faut je te le répète, I don’t want anything else Ferme donc la fenêtre y fait frette J’suis pas fait pour me lever avec un cadran J’suis pas si vieux mais j’me connais mieux qu’avant J’dis ça quitte à paraitre nonchalant Mais si tu t’en vas, barre la porte en partant J’suis pas fait pour me lever avec un cadran J’suis pas si vieux mais j’me connais mieux qu’avant J’dis ça quitte à paraitre nonchalant Mais si tu t’en vas, barre la porte en partant Quand j’invente des belles histoires j’me mets pas toujours dedans L’espoir des nouveaux départs c’est comme à tous les jours de l’an Ton corps est un coffre-fort barré par le cours du temps Mon cœur est un pôle nord, j’pourrais sauver les ours blancs J’ai déchiffré les mots de passe, j’ai embrouillé tous tes plans Je t’ai acheté des heures de gloire vendues sans remboursement J’rap mes bonheurs à voix basse vu que j’ai foxé mes cours de chant J’ai réparé les miroirs que j’ai cassés tous les 7 ans J’ai brisé mes illusions dans les pièges que l’amour me tend Mon passé comme une prison, j’ai pu le goût de faire du temps Étendu dans mon salon, j’essaie de rester nonchalant La logique tourne les talons, ma tête me dit : qu’est-ce qu’on attend Des traumas qui s’accumulent comme des tickets dans le coffre à gant J’vais pas perdre une autre minute à me briser le squelette comme avant Quand j’invente des belles histoires, ton nom est toujours dedans L’espoir des nouveaux départs c’est comme à tous les jours de l’an ou quand t’oublies ta brosse à dent J’suis pas fait pour me lever avec un cadran J’suis pas si vieux mais j’me connais mieux qu’avant J’dis ça quitte à paraitre nonchalant Mais si tu t’en vas, barre la porte en partant J’suis pas fait pour me lever avec un cadran J’suis pas si vieux mais j’me connais mieux qu’avant J’dis ça quitte à paraitre nonchalant Mais si tu t’en vas, barre la porte en partant
12.
3e avenue 03:28
Y'a juste ma mère qui croyait que j'allais blow up Rap Jéhovah, personne ouvrait quand on frappait aux portes Des soirs de brosses aux gueules de bois dans les apparts à colocs Les fois que j'étais dans des beaux draps, pogné pour squat le sofa Le poids du monde, j'ai ben des raisons de le déposer Ma maison s'est réchauffée depuis que mes démons je les ai ghostés Une feuille au vent qui est portée par les saisons J'étais assommé par les grêlons, maintenant le soleil je vois ses rayons J'ai assez soufflé dans cassette L'ours essaie de vivre avec le loup qui est dans la pièce Cupidon a fait le tour pour trouver mon adresse L'amour coule du trou des flèches qu’y a shooté dans mon chest J'porte un sourire sous la ride que j'ai trouvée À peine un souvenir d'un jeune kid un peu troublé Still, tu pourrais pas marcher un mile dans mes souliers Mais tu peux toujours descendre en basse-ville pour me trouver 3e avenue Fais-moi donc signe si tu passes dans le hood En fin de semaine, la semaine prochaine, c'est good Désolé, j'ai pas text back depuis un bout' J'ai quelques regrets, mais j'reste debout', c'est good Fais-moi donc signe si tu passes dans le hood En fin de semaine, la semaine prochaine, c'est good Désolé, j'ai pas text back depuis un bout' On a pas la même rue, mais on a tous la même route Rare moment de silence dans mon logement de la quatrième Brisé par le rire de mes enfants dans la ruelle J'feel encore trop petit dans les vêtements d'Emmanuel Le temps d'une vie brûle à peine plus longtemps qu'une allumette J'ai brisé des amitiés, des cœurs et des promesses Y me reste encore des années pour les erreurs que j'ai pas faites J'marche sur la troisième ave. comme si l'asphalte est dans mes veines Qu'avec les parcs et les deps, je partageais mon ADN Un jeu de marelle à la craie près des canettes de Heineken Sous les nuages prennent la forme de ton visage dans le ciel Mes regrets qui font la sieste dans le lit' de ma mémoire Faut que j'quitte pour aller te voir, avant j'me fixe dans mon miroir Les yeux amoureux, un sourire sous la ride que j'ai trouvée J'suis beau comme un poème parmi les bills dans mon courrier Still, tu pourrais pas marcher un mile dans mes souliers Mais tu peux toujours descendre en basse-ville pour me trouver 3e avenue Fais-moi donc signe si tu passes dans le hood En fin de semaine, la semaine prochaine, c'est good Désolé, j'ai pas text back depuis un bout' J'ai quelques regrets, mais j'reste debout', c'est good Fais-moi donc signe si tu passes dans le hood En fin de semaine, la semaine prochaine, c'est good Désolé, j'ai pas text back depuis un bout' On a pas la même rue, mais on a tous la même route
13.
Fin du monde 01:53
Tu veux jamais qu’on dorme avec les portes ouvertes T’attends la fin du monde comme on espère une bonne nouvelle J’fais des pas de géant vers la grande faucheuse J’ai quand même plus peur de la mort que de perdre des followers J’ai avancé dans le noir sur des chemins douteux J’ai noyé ma mémoire et mes remords dans du vin mousseux J’ai perdu le nord dans un labyrinthe ou deux Mais jamais rien qui éteint ma flamme j’en mettrais ma main au feu Tes yeux sont deux printemps, ton cœur c’est comme un soir d’orage Son battement dans mes tympans, ta peau c’est comme un bord de plage Couchés à l’abri du vent dans un p’tit coin à l’ombre Si c’était la fin du monde ce serait pas la fin du monde Si c’était la fin du monde ce serait pas la fin du monde Si c’était la fin du monde ce serait pas la fin du monde Si c’était la fin du monde ce serait pas la fin du monde Si c’était la fin du monde ce serait pas la fin du monde

about

Quatre ans après la sortie de La Nuit des Longs Couteaux, Koriass nous dévoile son sixième album Abri de fortune (pour fin du monde). Maturité, cynisme, humour, sensibilité et focus inébranlable sont au rendez-vous dans ce disque où l’on découvre l’évolution de l’homme derrière le personnage.

Abri de fortune (pour fin du monde) se présente à la manière d’un récit d’autofiction qui met en lumière les états d’âme et les schémas mentaux de Koriass dans la précarité d’un monde dystopique qui s’écroule. On le suit dans sa quête de vérité teintée de paranoïa, d’amour, de désespoir, de lucidité et de folie. L’abri de fortune se veut une image plus qu’un lieu physique, un refuge intérieur temporaire pour se protéger des intempéries et des dangers qui se présentent dans l’expérience humaine du personnage, jouant entre les frontières du monde réel et fictif.

Tout le merchandising de Koriass disponible ici : boutique.7iemeciel.ca/collections/koriass

credits

released April 1, 2022

Auteurs : Koriass (1 à 13), Jay Scøtt (4), Mike Clay (6), Sarahmée (8), Souldia (8), Imposs (10)

Compositeurs : Koriass (3-4-5-6-7-11), Ruffsound (1 à 13), Phil Breault (2-3-5-6-7-9-11-12), Jay Century (1-9-13), High Klassified (1), Pops (4-6-7), Baxter Dexter (8), Kable Beatz (8), Realmind (10)

Réalisation : Emmanuel Dubois
Co-réalisation : Marc Vincent & Philippe Brault
Direction Artistique : Emmanuel Dubois & Valérie Bourget
Prises de son voix : Olivier Robitaille au Accapella Studio
Prises de son instruments : Philippe Brault
Mixage : Olivier Robitaille au Accapella Studio
Mastering : Marc Thériault chez Le Lab Mastering

Voix additionnelles : Sasha East-Dubois (3-7-11)
Guitare acoustique : Jay Scøtt (4)
Trompette : Mike Clay (6)
Trombone : Renaud Graton (7)

Conception visuelle : Valérie Bourget
Conception graphique : Team Pochette
Design : Gab Pelletier
Astrologue : Sam Murdock
Photos : Félix Renaud
Correction : Karine Murphy
Chargée de projet : Mia-Florence Blanchet
Production : Disques 7ième Ciel
Production exécutive / A&R : Steve Jolin

Ce projet a été rendu possible en partie grâce au gouvernement du Canada.

Merci à Valérie; ton talent, ton amour et tes grandes qualités humaines ont été le cœur de mon énergie créative pour ce projet. Je t’aime.

Merci à Sasha pour ta belle voix. Depuis que tu es toute petite que ta joie de vivre et ta gentillesse inébranlable me donnent envie d’être une meilleure personne. Merci à Antoinette pour ton humour, ton grand cœur et ta franchise. Vous deux m’inspirez énormément et je vous aime de tout mon cœur.

Merci à Geneviève, Raphie, Maman, Jean-Pierre, Denis, Lyne, Yann, Dave, Hélène & Sylvain, Marie-Christine & Guillaume. Merci à mes sœurs que je ne vois pas assez souvent; Ani & Marimée, I miss you guys so much and I love you with all my heart.

Merci à Steve, mon bien-être actuel est en grande partie grâce à ta présence et à ton support. Je nous souhaite 20 autres années de beaux projets et de réussites. Merci pour tout à ta petite famille et toi.

Merci à Olivier Robitaille alias Mocy, travailler avec toi en studio c’est toujours aussi agréable et plaisant, ta rigueur et ton souci du détail viennent toujours améliorer mon travail et je suis vraiment fier de ce qu’on fait ensemble depuis déjà 10 ans.

Merci à Philippe Brault & Ruffsound, votre travail est impeccable et vous côtoyer reste toujours un plaisir et un privilège après des années, merci pour tout mes bests.

Merci à mes amis et collègues; Manifest, Joseph, Gabou, Greg & Marianie (et la patate), Bobby, FouKi, Le Michel, Dunnï, D-Track, Zoche, Antoine Nadon, Toast, Safia.

Merci à tous les collaborateurs de l’album: Clément Légaré, Realmind, Jay Century, Baxter Dexter, Kable Beatz, High-Klassified, Souldia, Sarahmée, Mike Clay, Imposs, Jay Scøtt, Pierre Lapointe. Merci à Danny Ill, Laurence Nerbonne, Usef, Nicholas Craven, Sarah Hall. Merci à la team pochette Sam Murdock et Gab Pelletier. Merci à Félix Renaud de m’avoir poussé à vaincre mon osti de vertige.

Merci à toute l’équipe de 7ième Ciel; Mia-Florence, Charlène, Jennifer, Sam Rick, Jonathan. Merci à Patricia Clavel et Six Media, à Believe, JF et la gang de Torpille, Laurent Saulnier, Louis Bellavance.

Merci aux fans.

license

all rights reserved

tags

about

Koriass Québec

Considéré comme l’un des chefs de file du rap québécois, Koriass lance Love Suprême en 2016, lui permettant de rafler les honneurs dont le Félix de l'Album Hip Hop de l'année à l'ADISQ. 4 ans après la sortie de La Nuit des Longs Couteaux en 2018, Koriass revient en force avec un 6e album en carrière Abri de fortune (pour fin du monde) où l’on découvre l’évolution de l’homme derrière le personnage. ... more

contact / help

Contact Koriass

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Report this album or account

If you like Koriass, you may also like: